Jane Birkin : "Je ne m’estimais pas très intéressante"

Jane Birkin : "Je ne m’estimais pas très intéressante"

J’ai passé ma vie à faire des choses uniquement pour qu’on m’aime », écrit Jane Birkin dans le deuxième tome de son journal intime, qui vient de sortir aux Éditions Fayard. Voix inoubliable de « Je t’aime, moi non plus », interprète troublante dans
La Piscine, représentante majeure du Swinging London, la plus parisienne des Anglaises est parvenue à marquer sa génération et les suivantes. Avec un tel curriculum vitae, on se laisserait à penser qu’un personnage pareil manifesterait un aplomb certain. Il n’en est rien. Malgré la notoriété, les centaines de couvertures de magazine et les regards envieux, Jane Birkin a conservé une profonde humilité. Ses écrits laissent même transparaître un manque de confiance en soi aussi flagrant qu’étonnant.
Post-Scriptum démarre après sa rupture avec Serge Gainsbourg et se termine le jour du suicide de sa fille aînée, Kate, en 2013. Jane Birkin y livre, tout en retenue, ses pensées de l’époque, dévoile sa vie de famille plutôt que le volet professionnel, partage son ressenti suite aux drames qui ont émaillé sa vie. Rencontre au coin du feu, accompagnée d’une tasse d’English Breakfast, avec cette égérie intemporelle. Pourquoi avoir décidé de rendre public votre journal intime ?
Source: Actu et nouveauté musique Radio Plus

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.