MARC LAVOINE SE CONFIE SUR LA MALADIE QU’IL A HÉRITÉ DE SA MÈRE

MARC LAVOINE SE CONFIE SUR LA MALADIE QU’IL A HÉRITÉ DE SA MÈRE

Marc Lavoine a révélé que la mélancolie qui l’accompagne sur chacun de ses albums et qui a influencé certaines de ses plus grandes chansons, venait d’une maladie qu’il a hérité de sa mère : la lypémanie.

                                                       © Artiste MDD

Marc Lavoine est un chanteur mélancolique, mais il a expliqué souffrir d’une maladie, la lypémanie. Un mal dont souffrait également sa mère.

Marc Lavoine s’est ouvert avec franchise et honnêteté sur le plateau d’On N’est Pas Couché ce week-end. Il a expliqué que la mélancolie présente dans ses chansons venait d’une maladie qu’il a hérité de sa mère : la lypémanie. «J’ai vu ma mère dépérir petit à petit, et respirer machinalement. Et elle n’était même plus capable de dire je t’aime aux personnes qu’elle aimait le plus, ses enfants. Ma mère a toujours attendu quelqu’un qui n’est jamais venu. Et son chagrin, elle me l’a donné», a-t-il expliqué sur le plateau.

Marc Lavoine et la tristesse

Selon Marc Lavoine, la lypémanie est quelque chose d’un «peu plus profond que la mélancolie», «une mélancolie un peu plus haute que les autres», explique-t-il, avant d’ajouter, parlant de sa mère: «parfois j’ai l’impression d’être comme elle, d’attendre quelqu’un qui ne vient pas».

Une influence sur le travail de Marc Lavoine

Bien entendu, pour Marc Lavoine, cette maladie, ce vague-à-l’âme constant, a une influence sur son travail. «Moi j’écris le chagrin, c’est mon truc et je ne peux pas en sortir, je n’y arrive pas et en même temps je me construis avec ça», confesse-t-il.

© Cover Media © Cover Media

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.